Utilisation des elastiques dentaires en orthodontie - Dr Aknin

Les elastiques dentaires

Un traitement orthodontique implique la mise en place de différents appareillages dans le but de corriger l’alignement des dents. Pour un appareil multi-attaches, en fonction de la complexité du cas, il peut s’avérer nécessaire de mettre en place des élastiques. Ces derniers étant posés entre deux arcades.

 

L’utilité des élastiques dans le cadre d’un traitement orthodontique

Avant tout, il faut souligner que les élastiques complètent le port d’un appareil orthodontique. Leur mise en place dépend du déplacement escompté et leur présence crée une force qui favorise la correction de l’alignement des dents visées. Plus précisément, ces élastiques permettent d’ajuster le positionnement des arcades dentaires, optimisant ainsi l’occlusion, c’est-à-dire la façon dont les dents du bas et du haut s’engrènent entre eux. En définitive, les dents vont bouger dans le sens voulu sous l’action des élastiques.

 

Les indications des élastiques orthodontiques

Le port d’élastiques orthodontiques est préconisé par un spécialiste dans des cas bien précis. Tout dépend du problème à résoudre et de la morphologie du patient.

Fermeture de béance ou infraclusion

Nous traitons de l’infraclusion dans un post séparé: voir article sur infraclusion.

Une beance est un cas de malocclusion qui se manifeste par un manque de contact entre les dents de la machoire et celle du maxillaire. Il existe plusieurs types de beances: laterales ou anterieures.

Dans le cas des beances laterales, les élastiques sont installés uniquement au niveau d’une arcade, exerçant une force verticale. Cette force permet de rapprocher les dents verticalement afin de fermer l’espace dentaire et d’aligener la dentition sur un plan horizontal. Les elastiques sont disposes des deux cotes de la dentition de facon triangulaire ou semblable a un dela. La petite video suivante illustre cette situation et la correction occasionnee par les elastiques dentaires :

Fermeture d’une béance des canines à l’aide d’élastiques dentaires

La correction de retrognathie par le biais d’elatiques dentaires

Les élastiques peuvent également résoudre un problème d’un menton trop en arrière ou d’une mâchoire du haut proéminente. Dans ce cas, ce sont des élastiques intermaxillaires qui sont mis en place (à l’arrière du maxillaire et à l’avant de la mandibule). Dans la vidéo qui suit, nous voyons le role des élastiques dans le mouvement des dents du haut vers l’arrière et le réengrenage des dents du haut et de celle du bas.

 

Elastiques et prognathie

Enfin, les élastiques peuvent corriger une prognathie qui se caractérise par une avancée de la mâchoire du bas. La disposition des élastiques est inversée par rapport au cas précédemment cité. Ici, ce sont bien les dents du bas qui sont poussees vers l’arriere tantis que la machoire est propulsee en avant.

 

Indications thérapeutiques

Il est très important de prendre un soin particulier au port des élastiques. Ils sont, en effet, à porter de façon régulière pour éviter que les dents ne bougent littéralement dans tous les sens. Pire encore, celles-ci pourraient retrouver leur position d’origine en cas de négligence. Il appartient donc au patient jeune ou adulte d’y prendre particulierement garde et de verifier attentivement qu’ils sont diposés comme il se doit.

Dr Jean-Jacques Aknin

Le Dr Aknin, orthodontiste à Paris  fut le Chef du Département de la Faculté d’Odontologie et Maître de conférence à l’Université Claude Bernard jusqu’en 2014. Président de tous les orthodontistes de France à travers la SFODF, société scientifique réunissant 1800 membres pendant 8 ans de 2006 à 2014, il est présentement le directeur pédagogique de l’ESO (Ecole Supérieure d’Orthodontie). Précurseur et moderniste, il exploite le meilleur des technologies et appareils dentaires. Spécialiste Invisalign et en orthodontie invisible que ce soit en orthodontie adulte ou de l’enfant et de l’adolescent, il est l’inventeur de la méthodologie DAC permettant de réduire les besoins en extraction dentaires. Il est enfin pionnier dans le domaine de l’orthodontie dite rapide, domaine révolutionnaire permettant de réduire parfois par trois la durée d’un traitement. Il est le cofondateur et président de la Société Française d’Orthodontie Rapide et de l’Adulte ou SFORA. Conférencier international, le Dr Aknin a rédigé trois livres dans le domaine de l’orthodontie ainsi que écrit et co-écrit une centaine d’articles scientifiques. Il est détenteur d’un Habilité à Diriger les Recherches (HDR), qui constitue l’un des plus grands titres académiques.

Dr Jean-Jacques Aknin – who has written posts on Dr Jean-Jacques Aknin.