Orthodontie diastème Paris - Resserer dents du bonheur

Diastème ou “dents du bonheur”

Prendre rendez-vous
1 Step 1
Prise de rendez-vous
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Un diastème désigne un écartement entre deux dents que l’on constate entre les deux incisives du haut. Lorsque celui-ci est trop important, un traitement peut être mis en place pour remédier à la situation.

Cet espace entre les deux incisives gêne souvent les patients.

Il existe deux cas de figures :

  1. le diastème correspond à un problème ponctuel. Dans ce cas, il est suffisant d’obturer l’espace entre les incisives apparentes.
  2. Dans le deuxième cas de figures, ces espaces sont les symptômes de problèmes d’occlusions supplémentaires qui nécessitent un véritable traitement d’ensemble.

 

Le diastème

Durant la petite enfance, la présence d’un écart entre les deux incisives du haut est naturelle : c’est le diastème lequel peut être d’origine congénitale ou être acquis. L’espace peut disparaître de lui-même lorsque les dents définitives font leur apparition. On a tendance à s’inquiéter de sa présence, du fait de son caractère disgracieux. Certains décident alors de suivre un traitement pour rapprocher les dents concernées.

 

Traitement du diastème

Éliminer un écart entre des dents du devant est possible grâce à des corrections simples s’intéressant uniquement à cet espace. Néanmoins, la présence d’écarts implique généralement d’autres « problèmes ». Il est notamment possible que le ou les écarts soient à l’origine d’occlusions. Ces dernières ne pouvant pas être résolues en fermant seulement l’espace.

Simulation du traitement d’un diastème

 

Les causes du diastème

Avant de programmer le traitement d’un diastème, ou plus précisément sa fermeture, il faut en vérifier la cause. Une fois que celle-ci a été bien cernée, le spécialiste est certain de mettre en place le plan de traitement le mieux approprié. La plupart du temps, le diastème central est le résultat de petites dents (que ce soit les dents du milieu ou les dents à l’arrière). Mais il existe aussi d’autres causes possibles : un frein labial, une pression de la langue ou encore la non-sortie d’une dent. Dans le cas où le diastème n’est pas lié à une malocclusion, il peut être résolu en mettant en place un appareil dentaire, généralement des bagues métalliques ou encore des gouttières préalablement moulées en fonction du résultat recherché.

L’identification de la cause du diastème est nécessaire avant de commencer le traitement et d’envisager sa fermeture. Un diagnostic précis influencera l’approche de l’orthodontiste dans l’élaboration de son plan de traitement.

Les causes les plus fréquentes des dents du bonheur sont :

  1. La taille des dents. Des dents de faible largeur provoquent l’apparition d’espaces
  2. L’existence d’un frein de la lèvre imposant
  3. La langue et son interaction avec les dents
  4. Une dent sous-jacente qui n’est pas encore apparue

 

Un problème d’ordre esthétique

Il convient de souligner que le diastème constitue surtout un problème d’ordre esthétique. Au niveau fonctionnel, sa présence n’implique aucun problème particulier. Le plus souvent, lorsqu’un patient décide de se débarrasser de l’espace entre ses deux incisives du haut, sa motivation est purement esthétique. Et paradoxalement, lorsque des personnes sujettes au diastème décident de le garder, c’est pour son côté charmant et authentique. On retrouve d’ailleurs quelques célébrités au diastème prononcé comme Yannick Noah, Laurent Voulzy ou encore Vanessa Paradis.

Dr Jean-Jacques Aknin

Le Dr Aknin, orthodontiste à Paris  fut le Chef du Département de la Faculté d’Odontologie et Maître de conférence à l’Université Claude Bernard jusqu’en 2014. Président de tous les orthodontistes de France à travers la SFODF, société scientifique réunissant 1800 membres pendant 8 ans de 2006 à 2014, il est présentement le directeur pédagogique de l’ESO (Ecole Supérieure d’Orthodontie). Précurseur et moderniste, il exploite le meilleur des technologies et appareils dentaires. Spécialiste Invisalign et en orthodontie invisible que ce soit en orthodontie adulte ou de l’enfant et de l’adolescent, il est l’inventeur de la méthodologie DAC permettant de réduire les besoins en extraction dentaires. Il est enfin pionnier dans le domaine de l’orthodontie dite rapide, domaine révolutionnaire permettant de réduire parfois par trois la durée d’un traitement. Il est le cofondateur et président de la Société Française d’Orthodontie Rapide et de l’Adulte ou SFORA. Conférencier international, le Dr Aknin a rédigé trois livres dans le domaine de l’orthodontie ainsi que écrit et co-écrit une centaine d’articles scientifiques. Il est détenteur d’un Habilité à Diriger les Recherches (HDR), qui constitue l’un des plus grands titres académiques.

Dr Jean-Jacques Aknin – who has written posts on Dr Jean-Jacques Aknin – Orthodontiste Paris.