Utilité thérapeutique de la contention en orthodontie - Dr Aknin
appareil de contention en orthodontie

La contention, l’étape qui suit le traitement orthodontique actif

Prendre rendez-vous
Prise de rendez-vous
  • Nom complet*Prénom et nom
    0
  • Numéro de téléphone*
    1
  • Motifs (optionnel)*du rendez-vous
    2
  • 3

Qu’est-ce qu’un appareil de contention ?

 

La pose d’un appareil de contention survient juste après la mise en place d’un appareil dentaire. Cet contention dentaire a pour rôle d’éviter tous risques de réapparitions d’une malocclusion initiale. Cette pose d’appareil de contention vise aussi à limiter autant que possibles, le risque d’apparition de nouveaux symptômes propres à ce genre d’anomalies. On utilise généralement cette technique dans le cas d’une orthodontie vestibulaire et d’une orthodontie linguale.

Selon le modèle, il existe des appareils de contention fixes et mobiles. La durée du port d’un appareil de contention est très variable. Cela peut être de 8h sur 24, de 15h sur 24 ou de 24h sur 24 selon la prescription. S’il s’agit cette fois-ci d’un appareil de contention fixe, la durée minimale du port est de 1 an. Cette durée peut s’étendre jusqu’à 10 ans voire un port à vie selon le cas.

 

Eviter la récidive d’une malocclusion initiale avec la contention dentaire

La malocclusion initiale est un cas d’anomalie qui préoccupe souvent l’orthodontiste car elle peut récidiver. Il n’existe aucun traitement définitif en orthodontie adulte. Il en va de même dans le cas de traitements orthodontiques chez les plus jeunes sujets comme les enfants ou les adolescents. Le port d’appareil de contention dentaire en orthodontie joue un rôle primordial. Beaucoup de facteurs peuvent en effet modifier la qualité de traitement d’une malocclusion initiale. En plus de la récidive de cette malocclusion, on notera entre autres la perte d’unités dentaires, le phénomène de vieillissement ou encore l’affaiblissement du paradonte.

 

Les variantes de récidives

Les nouvelles formes de pathologies cliniques faisant suite à des récidives prennent généralement différents aspects comme :

  • L’encombrement dentaire est la forme de récidive la plus classique de même que la nouvelle apparition du surplomb incisif où les dents maxillaires ont tendance à se déplacer davantage vers l’avant.
  • Un autre cas fréquent d’anomalie : la nouvelle avancée de dents inférieures et supérieures. Celles-ci se replacent loin devant, ne permettant donc pas aux lèvres de se toucher.
  • On citera également la béance dentaire. Cette forme de pathologie se traduit par un écartement entre les incisives du haut et les incisives inférieures. Le sujet éprouve alors une grande difficulté à couper ses aliments.
  • On notera enfin l’apparition d’une obstruction inversée de type latéral ou antérieur au niveau incisif.

 

La contention: une mesure préventive contre les récidives

En fonction de l’âge du patient traité, l’orthodontiste pourra choisir entre différentes techniques. Il existe ainsi une technique de contention pour les enfants, une autre pour les adolescents et encore une autre pour les adultes et ainsi de suite.

Parmi tous les types d’appareils dentaires, la contention fixe ou la contention amovible sont un passage obligé après un cas de traitement actif. Elle a en effet pour rôle de consolider les résultats faisant suite à des traitements orthodontiques. Elle vise par ailleurs à réduire les problèmes de réapparition de l’anomalie sur le court et le long terme.

appareil dentaire de contention fixe

Exemple de contention fixe

La coopération du patient est vivement recommandée tout au long de ce type de traitement. Ceci permettra d’effectuer un diagnostic et un traitement plus efficaces de la malocclusion initiale. Pour parfaire le traitement de cette anomalie, certains orthodontistes n’hésitent pas à pratiquer une hypercorrection de la malocclusion. 

 

Pour en savoir plus

 

Par le Dr Aknin, Orthodontiste Paris

4 Comments
  1. Florence de Cannes

    Le choix des contentions est-il aléatoire ? Amovible ? Fixe ? Et combien de temps doit-on les garder ?

  2. Dr Jean-Jacques Aknin
    Dr Jean-Jacques Aknin

    Bonjour Florence. Le choix de la contention varie selon l’anomalie initiale. Cette contention dure au moins un an et peut durer 5 ans ou même beaucoup plus. Cette dernière étape va conditionner la stabilité de votre traitement.

  3. Sev77

    Bonjour Docteur,
    Après un traitement d’orthodontie de 1 an qui a réaligné une des mes incisives qui chevauchait sa voisine, j’ai eu des soucis avec mon fil de contention : quand on a enlevé les bagues, le fil n’a jamais tenu. 5 tentatives et toujours le même scénario : 2 points de colle qui s’en vont. L’orthodontiste a fini par me donner une « prothèse » avec empreinte plastique qui comprend des fils avant et arrière. Dans les faits je ne le supporte pas, cela m’empêche de parler correctement et c’est très inesthétique. Comment peut-on expliquer une non tenue du fil de contention ? Je ne me vois vraiment pas rester avec la solution de prothèse actuelle plus longtemps et je vois bien que mon orthodontiste n’a rien d’autre à me proposer. Que faire ? Merci de votre retour.

  4. Jean-Jacques Aknin
    Jean-Jacques Aknin

    bonjour,
    si la contention se décolle, la seule solution est effet une gouttière fine de maintien.
    autre option: aller voir un autre orthodontiste ou votre dentiste pour un nouvel essai de collage.
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *