Infraclusion ou béance antérieure - Dr Jean-Jacques Aknin

Infraclusion ou béance antérieure

Prendre rendez-vous
1 Step 1
Prise de rendez-vous
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Une béance dentaire, aussi appelée infraclusion, est une anomalie de la configuration des dents qui se caractérise par des dents du haut et du bas qui ne se touchent pas. Point sur les manifestations, les causes et le traitement de ce type de problème.

 

La béance dentaire

Orthodontie enfant - espace entre les dentsEn cas de béance dentaire, il n’y a pas de contact entre les dents inférieures et supérieures. Ce problème peut concerner les dents du devant (incisives et canines) : il s’agit de béance antérieure. L’infraclusion peut aussi porter uniquement sur les dents à l’arrière (molaires), il s’agit alors d’une béance molaire. S’il n’y a aucun contact à l’avant et à l’arrière, il est question d’une béance totale. Au-delà de l’absence de contact, une infraclusion peut aussi être accompagné d’un visage plus long que la normale. En définitive, ce problème implique des conséquences inesthétiques à plusieurs niveaux. A cela s’ajoute une respiration buccale qui est aussi inesthétique, mais surtout mauvais pour la santé.

 

 

Les causes possibles

Il existe quelques causes possibles de la béance dentaire. Mais généralement, l’infraclusion est liée au fait que la langue, du fait d’une position basse, s’immisce entre les dents, empêchant ces dernières de se développer complètement. En fonction du niveau où la langue s’interpose, la béance peut se constater à l’avant, vers les molaires antérieures ou sur l’ensemble des dents. Il est intéressant de noter que le fait de sucer le pouce peut aggraver la situation.

 

Comment prévenir la béance dentaire ?

Il convient de souligner qu’il est possible de prévenir la béance dentaire. Il faut alors éviter que la langue ne vienne s’immiscer entre les dents. Pour cela, il faut agir sur les facteurs qui peuvent favoriser un positionnement bas de la langue, en l’occurrence le fait de respirer par la bouche et la déglutition. Il est aussi vivement conseillé de cesser de sucer le pouce, en guise de prévention mais aussi pour un traitement efficace chez les personnes dont la béance est constatée.

 

Quel traitement pour la béance ?

Face à une béance dentaire, le traitement le plus couramment mis en place est l’extraction des prémolaires saines avant de réaligner les dents. De cette manière, l’espace où la langue pourrait s’immiscer est réduite. La langue ne risque donc plus de s’interposer là où elle ne devrait pas.

Le traitement le plus fiable implique un élargissement des mâchoires, permettant à l’ensemble des dents d’être bien alignées. Au-delà de l’alignement, la langue dispose d’un espace assez large pour un fonctionnement normal. Parallèlement, le patient peut suivre des séances de rééducation auprès d’un orthophoniste ou d’un logopède qui lui apprend à mieux utiliser sa langue. Dans tous les cas, un traitement est mis en place le plus tôt a plus de chances d’aboutir.

 

Dr Jean-Jacques Aknin

Le Dr Aknin, orthodontiste à Paris  fut le Chef du Département de la Faculté d’Odontologie et Maître de conférence à l’Université Claude Bernard jusqu’en 2014. Président de tous les orthodontistes de France à travers la SFODF, société scientifique réunissant 1800 membres pendant 8 ans de 2006 à 2014, il est présentement le directeur pédagogique de l’ESO (Ecole Supérieure d’Orthodontie). Précurseur et moderniste, il exploite le meilleur des technologies et appareils dentaires. Spécialiste Invisalign et en orthodontie invisible que ce soit en orthodontie adulte ou de l’enfant et de l’adolescent, il est l’inventeur de la méthodologie DAC permettant de réduire les besoins en extraction dentaires. Il est enfin pionnier dans le domaine de l’orthodontie dite rapide, domaine révolutionnaire permettant de réduire parfois par trois la durée d’un traitement. Il est le cofondateur et président de la Société Française d’Orthodontie Rapide et de l’Adulte ou SFORA. Conférencier international, le Dr Aknin a rédigé trois livres dans le domaine de l’orthodontie ainsi que écrit et co-écrit une centaine d’articles scientifiques. Il est détenteur d’un Habilité à Diriger les Recherches (HDR), qui constitue l’un des plus grands titres académiques.

Dr Jean-Jacques Aknin – who has written posts on Dr Jean-Jacques Aknin.