Orthodontie de l'enfant - Dr Jean-Jacques Aknin

Orthodontie de l’enfant

Question d'un enfant
Prendre rendez-vous
Prise de rendez-vous
  • Nom complet*Prénom et nom
    0
  • Numéro de téléphone*
    1
  • Motifs (optionnel)*du rendez-vous
    2
  • 3

A cet âge, la plupart des enfants sont en denture mixte (dents de lait et dents définitives), ce qui rend plus facile le traitement par  l’orthodontiste car la correction précoce permet la correction des anomalies de position de dents mais aussi les anomalies squelettiques, des problèmes de mâchoires afin d’éviter la chirurgie des mâchoires plus tard.

 

Les anomalies les plus répandues chez l’enfant

Ces différents cas de figures qui apparaissent chez l’enfant peuvent être corriger par un traitement orthodontique précoce :

  • Cas 1: Maxillaire supérieur trop étroit. Engrènement latéral inversé.
  • Cas 2Prognathie mandibulaire: mâchoire inférieure en avant.
  • Cas 3: Incisive inférieure en occlusion inversée. En l’absence de traitement, cette dent va se déchausser.
  • Cas 4: Excès de croisement des incisives.
  • Cas 5: Chevauchement dentaire ou encombrement dentaire (manque de place).
  • Cas 6: « Dents du bonheur » ou diastème. Il existe un écart excessif entre les dents.
  • Cas 7: Béance antérieure : le jeune patient ne peut pas utiliser ses incisives pour sectionner les aliments (succion du pouce).
  • Cas 8: Dents en avant ou dent de lapin : protrusion des incisives.

Anomalies dentaires - orthodontie enfant

 

Les symptômes indiquant le besoin d’un traitement de l’enfant

Voici quelques petites choses à rechercher et qui peuvent signifier que votre enfant a besoin de voir un orthodontiste:

  1. Une perte précoce ou tardive des dents de laits
  2. Des difficultés pour mastiquer ou mordre des aliments
  3. La respiration par la bouche
  4. La succion d’un doigt ou du pouce
  5. Les dents encombrées, mal-placées ou bloquées
  6. Des craquements articulaires lors de l’ouverture ou de la fermeture de la bouche
  7. Les dents qui s’engrènent de façon anormale ou qui ne joignent pas.
  8. Les mâchoires et les dents qui ne sont pas en harmonie avec le reste du visage
  9. Les chevauchements des incisives autour de l’âge de sept ou huit ans.

 

Les Avantages d’un traitement orthodontique de l’enfant

Un traitement précoce permet à votre orthodontiste de:

  1. Corriger et orienter la croissance de la mâchoire de votre enfant pour aider à un bon alignement les dents définitives et à un beau profil.
  2. Réguler la largeur des arcades supérieures et inférieures
  3. Créer plus d’espace pour les dents qui se chevauchent
  4. Eviter plus tard le besoin d’extraction de dents définitives
  5. Corriger la succion d’un pouce ou des doigts
  6. Corriger les problèmes d’élocutions mineurs

Pour les parents, il n’est pas toujours facile de savoir que son enfant pourrait avoir besoin d’un traitement orthodontique.

 

Veuillez s’il vous plait contacter notre cabinet d’orthodontiste à Paris pour planifier un rendez-vous pour une évaluation orthodontique.

Un traitement précoce donnera à votre enfant un sourire magnifique et plein de santé pour l’avenir.

5 Comments
  1. Martine de Paris

    Bonjour Docteur. Pourquoi les traitements orthodontiques chez l’enfant ne sont-ils pas définitifs ? Pourquoi, si je peux me permettre, faut-il remettre les couverts à l’adolescence ?

  2. Lise de Marseille

    Bonjour, je vous contact pour avoir des informations concernant l’orthodontie enfant. Mon fils de 7 ans fait des craquements infernaux quand il parle ou mastique. Est-ce que vous pourriez me donner votre avis sur le traitement en orthodontie enfant qui pourrait résoudre ce genre d’anomalie ? Je vous remercie. Lise-J

  3. Dr Jean-Jacques Aknin

    En effet, il est possible qu’un défaut de l’occlusion dentaire soit à l’origine de ces craquements. Il faut dans un premier temps faire un diagnostic précis de cette anomalie et la plupart du temps, le traitement orthodontique viendra à bout de cette dysfonction articulaire. Cela doit ensuite rester sous surveillance pendant toute la croissance de l’enfant et de l’adolescent.

  4. Caroline

    Bonjour, Mon fils de 7 ans n’est pas très coopératif. Je crains qu’en attendant, il devienne plus difficile de le traiter. D’après votre expérience docteur, comment faire en sorte d’obtenir la collaboration de mon fils pour pouvoir commencer le traitement au plus tôt ?

  5. Dr Jean-Jacques Aknin
    Dr Jean-Jacques Aknin

    Bonjour Caroline, Il est difficile de faire changer d’avis un enfant déterminé dans son refus thérapeutique mais on peut en discuter avec lui chez l’orthodontiste, en famille ou avec un de ses camarades qui est en cours de traitement. Une consultation 6 mois plus tard dans bien des cas permettra de commencer un traitement en toute sérénité et avec la collaboration du jeune patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *