Orthodontie : stimulation de la croissance chez l'enfant et l'ado

Croissance et orthodontie de l’enfant et de l’adolescent

Croissance du visage des enfants en orthodontie
Prendre rendez-vous
Prise de rendez-vous
  • Nom complet*Prénom et nom
    0
  • Numéro de téléphone*
    1
  • Motifs (optionnel)*du rendez-vous
    2
  • 3

Qu’est-ce que la croissance

La croissance est le développement progressif d ’un organisme ou d ’un organe de la naissance jusqu’à la taille adulte. la croissance est liée à deux facteurs:  l’un est génétique (hérédité) , l’autre est fonctionnel

En effet, si l’occlusion dentaire est équilibrée, la croissance est harmonieuse. Ainsi, le but de l’orthodontie est de remettre l’enfant dans des condition harmonieuses de croissance afin de redonner à la mâchoire inférieure son potentiel de croissance. Souvent quand un enfant suce son pouce il perturbe cette croissance. ensuite l’enfant crée un décalage entre les dents du haut et les dents inférieures et la lèvre inférieure s’insère entre les incisives maxillaires et les incisives mandibulaires. Cette situation provoque une avancée du maxillaire et un recul de la mandibule: Celle-ci  est verrouillé dans une position postérieure. Elle est bloquée dans sa croissance sagittale. Il faut donc la déverrouiller de cette position et libérer sa croissance. C’est le but du traitement précoce.  Il faut aussi retenir que chez l’enfant jeune, la malléabilité osseuse facilite le mouvement dentaire.

 

Types de malocclusions

Menton en retrait – Retrognathie

Chez les sujets présentant une mâchoire inférieure en retrait, le menton en arrière, lorsque l’orthodontiste debute le traitement d’orthodontie lorsque le patient a autour de 8 ans, il permet de faire grandir la mâchoire inférieure par le biais de la poste d’un appareil dentaire . Le traitement est engagé en deux phases, en denture mixte d’abord vers l’âge de 8 ans (1 an de traitement) et en denture adolescente cers l’âge de 12 ans 1/2 (18 mois de traitement et des traitements plus discrets en appareil dentaire invisible de type Invisalign Teen et en appareil lingual) après une période de suspension et de surveillance de croissance.

 

Menton en avant – Prognathie

Chez les sujets au qui au contraire présentent une mâchoire inférieure trop en avant. Le sujet est prognathe. Avant la correction, les incisives inférieures passent devant les incisives maxillaires en occlusion, lorsque le patient serre les dents. la traitement a pour objectif dès la denture temporaire de corriger cette occlusion inversée et de remettre l’enfant dans des condition harmonieuses de croissance en rétablissant une occlusion équilibrée.

Dans tous les cas

Il faut ensuite surveiller la croissance, souvent intervenir une seconde fois en denture permanente. Il faut préciser tout de même que chez ces sujets, si l’anomalie est importante ou se révèle importante au cours de la croissance de l’enfant et de l’adolescent, seule la chirurgie maxillo-faciale permettra une correction idéale en fin de croissance.

Conclusion

Par l’action orthopédique, l’orthodontiste paris peut corriger certaines malocclusions squelettiques est possible chez le sujet en croissance alors que seule la chirurgie maxillo-faciale permettra cette correction chez l’adulte.
Pour en savoir plus, voir le résumé du livre du Dr Jean-Jacques Aknin, orthodontiste sur la croissance cranio-faciale et l’orthodontie